III. LA LIBERTE DES COULEURS (1)

Publié le par Philtomb

  III. LA LIBERTE DES COULEURS



  1. Colorométrie


  Chacun des groupes savait à quoi s'en tenir dans un plan préparé et minuté avec grande attention : on leur avait remis armes, matériel explosif, trousse de secours, faux papiers et les consignes orales avaient été plusieurs fois répétées. Au sortir de la réunion de débriefing, la commandante Flag avait réuni à part les deux adolescents, encore sous le choc de l'annonce faite durant la conférence. En quoi Lemon et Emerald pouvaient-ils bien servir la Résistance ? Ils n'avaient ni les compétences para militaires de soldats surentrainés, ni la force mentale d'affronter le système White.

  Mais Flag tenait à leur expliquer des notions fondamentales, et pris donc quelques minutes en ce sens, les deux pieds nonchalamment posés sur une table basse encombrée de papiers divers.

  - Voyons, commença-t-elle, pour vous Emerald, comment percevez-vous le monde ? Je veux dire par là : au fond de votre regard, de quelle teinte est cette table, de quelle couleur sont mes chaussures ou ma peau ?

  - Vert ! s'exclama-t-elle ; votre peau est tilleul tandis que vos chaussures sont kakis, la tente est bien sur verte militaire et cette feuille est chartreuse...

  - Très bien... Puis, se tournant vers Lemon : et pour vous ?

  - Euh... Vert, c'est la couleur de l'herbe, n'est-ce pas ? Je ne connais pas très bien ce mot, mais je l'ai lu quelques fois...

  Emerald le regardait sans comprendre. Flag expliqua simplement :

  - C'est très simple : l'herbe est effectivement perçue comme verte pour l'œil humain la plupart du temps. Une infinité de teintes recouvre en fait la sphère chlorophyllienne de la Nature, de l'herbe à la cime des arbres en passant par les buissons, les roseaux ou les fougères. Les grenouilles, lézards, tortues et sauterelles sont également verts dans nos contrées. Pour Lemon, et jusqu'à aujourd'hui, tout était uniquement... jaune.

  - Jaune ? C'est quoi ? interrogea Emerald. Jamais entendu parler de ça...

  - Jaune, c'est la couleur naturelle des champs de blé ou du citron, ou celle du soleil en plein journée, répliqua Lemon.

  - Mais.... Le soleil est vert lime ! s'emporta la jeune fille. Il a toujours été vert lime, enfin !

 - Non.

  Emerald ne s'attendait pas à ce simple mot, prononcée comme une évidence par la commandante ; elle se retourna vers elle, interloquée.

 - Mais comme...

 - Il ne l'a jamais été et ne le sera jamais : pour vous Emerald, TOUT est vert, comme pour vous, Lemon, TOUT était jaune il y a encore quelques heures. Vos seuls points communs sont le noir et le blanc...Ou White si vous préférez... La mer et l'eau comme le ciel sont en fait bleus, la terre marron, ce stylo est rouge et mon bureau est gris. Mes mains sont roses chair... Connaissez-vous l'une ou l'autre de ces couleurs ?

  Emerald répondit instantanément par la négative tandis que Lemon se remémorait les noms parcourus dans ses livres.

 - Pour ma part, je connais « rouge », « bleu » et « vert »... Je veux dire que j'ai chez moi des livres avec ces titres là. Mais je n'en connais pas la signification, du moins je crois...

 - C'est exact, Lemon, se félicita Flag ; c'est exactement ça : vous n'en connaissez ni le sens, ni la vérité. En bref, on ne vous a jamais appris à voir ces couleurs, tout comme vous ne pouvez pas connaitre la formule chimique d'un corps sans un minimum de connaissances. Voir est aussi une maitrise du savoir. Lire, c'est découvrir. Etre curieux, c'est vouloir faire cet effort d'apprentissage, et c'est votre force à tous les deux.

  Flag fit un large sourire aux adolescents.

 - Pour vous Emerald, ce fut un réflexe de rébellion : vouloir aller voir de l'autre côté du mur, passer une étape... Pour vous Lemon, il y a eut des facteurs externes. Et probablement une « erreur de conception ».

 - Une erreur de... ?

- Je veux dire par là qu'à votre naissance la manipulation de votre signal électromagnétique a dû subir une légère interférence. Votre type de vision a été perturbé accidentellement... Savez-vous ce qu'est l'achromatopsie ?


Commenter cet article

iris 07/08/2008 22:35

bonjour ,
juste un epetite suggestion , ce serait mieux une écriture un peu plus grosse , car ton art est long et c'est difficile de suivre , c'ets ce que tt le monde dit aussi et c'est dommage sila fatigue l'emporte sur cette histoire de couleurs intéressante ,
je viendrai voir la suite
viens nous voir aussi sur nos blogs
a bientot / Iris

Philtomb 10/08/2008 10:13


 Je ne souhaite pas écrire trop gros non plus pour un souci "esthétique".. et la fonction zoom du navigateur (bas à droite pour Internet explorer 7, et jusqu'à plus 400% par défaut) devrait
suffire à tous les yeux fatigués !

Un commentaire sur les musiques d'ambiance ?