II. LE POUVOIR DES COULEURS (4)

Publié le par Philtomb

  5. Encyclopédie des Couleurs.


  ARC - EN - CIEL : parmi les multiples spectacles colorés que le ciel peut nous offrir, le plus marquant est sans conteste l'arc-en-ciel, cet arc lumineux coloré parfois visible dans le ciel, à l'opposé du soleil, pendant ou après une averse.
 
  Les Anciens, qui ne savaient l'expliquer, en avaient fait une divinité. Quelques auteurs en tentèrent quelques nébuleuses explications (Albert le Grand, Antonio de Dominis, ...), mais c'est Newton qui put le décrire grâce aux modifications apportées dans le trajet des rayons lumineux vers notre œil par des gouttelettes d'eau en suspension dans l'air.
 
  Une tradition populaire bien établie y comptait, outre un hypothétique trésor aux pieds de l'arc, sept couleurs : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Cette manière de voir, probablement liée à la superstition du chiffre sept, n'a plus cours aujourd'hui, du moins parmi les scientifiques.

















Le Drapeau arc-en-ciel (Rainbow Flag) créé en 1978.

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_arc-en-ciel


  Extrait de La vie en couleurs par Arthur RAINBOW.




  6. Travelling bleu.


  L'heure de la pause quotidienne pour la sous-section Archives avait été décalée tard dans l'après-midi. Light et ses collègues se retrouvèrent autour du traditionnel glacier, à l'extérieur du cube, pour la bouffée d'air de la journée. Light s'était assis sur une des marches de la face Est, à l'ombre, en train de savourer son parfum de glace préféré - bleu roi, ou comment déjà ? Ah oui : vanille.

  Les alentours étaient extraordinairement calmes. Blue se demandait à combien pouvait se chiffrer le coût d'entretien de tous ces projecteurs. En y réfléchissant encore, il lui vint subitement à l'idée que c'était en fait toute la ville qui était illuminée. Des lumières sourdes, ici et là, à chaque coin de rue ; des lampadaires, à cinquante mètres d'intervalles, des néons, des enseignes.

 Peu d'inscriptions, voir de noms. Juste des lumières, clignotantes ou diffuses.

 Partout.

 Il fut surpris dans ses pensées solitaires par les nuages qui s'amoncelaient à l'horizon.

 L'orage.

  Autres bruits, plus inquiétants : quatre voitures banalisées et trois cars de blousons noirs sortirent en trombe du cube. Autre orage. Les vigiles reçurent des ordres radios : tout le monde devait regagner son poste. Les vigiles eux-mêmes ne devaient pas savoir ce qui se passait.

  La place retrouva un silence troublant.

  Le glacier avait filé, disparu derrière un angle de l'esplanade. Caché par des sacs de détritus dans une rue adjacente, il plongea brusquement sa main dans le récipient contenant la glace couleur bleue canard, tourna d'un quart de cercle vers la droite, ôta le récipient et sortit d'un même geste un écouteur et un récepteur-transmetteur radio.

  Le grésillement se mua en un bruit de véhicule lourd roulant à vive allure. La voix se fit plus nette :

  - Colours on active service ... A vous ...

  - Méfiance, Flag, ils arrivent ... C'est tout.

  - Merci, glacier.

  La sourde lumière bleutée parut plus menaçante, réfléchie par les plaques de tôles d'une palissade un peu plus loin.

  Le glacier rencontra une voiture banalisée. Les blousons noirs qu'elle renfermait lui firent un signe respectueux de la main. Rare mais rassurant. Tout était donc pour le mieux dans le pire des mondes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article